Comite

Comité de la R.A.C.P.

Réunion des Amateurs de Chiens Pyrénéens

Créé en 1923
Association à but non lucratif, régie par la loi de 1901. Affiliée à la Société Centrale Canine, reconnue d'utilité publique

Le comité de la RACP 2018

Président

Jean-Bernard MOINGS
Rue de la Millette 63210 Nébouzat 04 73 87 17 75 jbmoings@gmail.com

Vice-Président

Christian REI
1835 Route de la Bothière 01560 Saint Nizier le Bouchoux 04 74 50 89 58 ou 06 38 66 63 84 rei.christian@wanadoo.fr

 

Vice-Président

Marcel PROCUREUR
412 Rue de la Rosière 59147 Herrin 03 20 32 50 96 marcelprocureur@orange.fr

Secrétaire & Trésorière

Sylvie TREILLE
18 bis Rue de l’Église 28700 Aunay-sous-Auneau 02 37 31 89 13 treille.sylvie@orange.fr

 

Administrateurs

Catherine BALLET
06 59 45 85 88 cballet63@gmail.com
Richard CAPEL
3 Rue du Vert Galant 65350 Boulin 06 43 34 26 22 boulincapel@gmail.com

Benoît COCKENPOT
Hameau de Bordes 65400 Vier-Bordes 05 62 97 10 78 bcockenpot@free.fr


Norbert GAINCHE
La Ville Auffray 35580 Goven 02 99 57 06 97 norbert.gainche@orange.fr

Steve JAUNIN
Clos Berty Dessous 2 - 1420 Fiez (CH) (0041) 24 425 55 03 st.jaunin@gmail.com
Sylvie RENAUD
7 Route Nationale 19 - 52600 Chaudenay 03 25 90 27 93 chaudenay@orange.fr

Bruno ROUILLON
La Croix Blanche.Bourgneuf-en-Retz 44580 Villeneuve-en-Retz 06 70 32 22 85 bruno-rouillon@orange.fr

Christian UHRIG
7 Route de la Basse des Feignes 88250 La Bresse 06 30 36 30 99 uhrig.christian@orange.fr

   
   

ANCIENS PRESIDENTS

Bernard SÉNAC LAGRANGE
de 1923 à 1954 †

Charles DUCONTE
de 1954 à 1986 †

Guy-Jean MANSENCAL
de 1986 à 2000

Alain PECOULT
de 2000 à 2018

Histoire de la R.A.C.P.

Depuis les années 1920, la R.A.C.P. préside aux destinées de deux races pyrénéennes de grand renom : le Chien de Berger des Pyrénées, souvent appelé «labrit», et le Chien de Montagne des Pyrénées, souvent appelé «Patou», et même «berger des Pyrénées», par erreur !

Depuis 1986 nous veillons aussi aux intérêts en France des cousins espagnols de nos chiens, le Gos d'Atura Català et le Perro Mastin del Pirineo.

Historique, situation de l'élevage en France

C'est en 1923 que la R.A.C.P. a vu le jour sous l'impulsion de quelques passionnés conduits par M. Bernard SÉNAC LAGRANGE. Ces amateurs éclairés devaient déposer les standards qui sont encore en vigueur aujourd'hui à quelques petites modifications près. Ce club, par son sérieux et la détermination de son président devait très vite s'imposer comme "le" club des chiens pyrénéens et en 1946 le Club Français du Chien de Berger des Pyrénées, fondé en 1920 autour de M. P. POEY, sous le nom de "Club du Chien de Berger des Pyrénées" et désormais présidé par le colonel TOLLET, décidait de se fondre au sein de son rival.

À la disparition de son président fondateur en 1953 la R.A.C.P. se donnait pour président M. Charles DUCONTE, et lors du décès de celui-ci en 1986 c'est M. Guy MANSENCAL qui lui succédait. Cette même année la R.A.C.P. s'ouvrait aux races cousines espagnoles du chien de montagne et du chien de Berger des Pyrénées, le Mâtin des Pyrénées (Mastin del Pirìneo) et le chien de Berger Catalan (Gos d'Atura Català). En l'an 2000, M. Guy Mansencal ne se représentait pas aux élections, et c'est M. Alain PÉCOULT qui devenait président, puis choisissait en 2018 de quitter ses fonctions, Jean-Bernard Moings étant alors élu président. A chaque fois le nouveau président l'est devenu après avoir passé des années au comité, à des postes divers, cela est bien le signe de la stabilité qui guide le club depuis toujours et assure le maintien de nos races dans leur vérité première.


Le Berger des Pyrénées (le "labrit") n'est vraiment connu des cynophiles que depuis un siècle. Avant 1900 c'est un chien de berger que l'on ne trouve guère que dans les fermes pyrénéennes où il effectue humblement sa rude tâche de conducteur de moutons, mais aussi de tout ce que l'on peut trouver comme animaux dans une ferme. C'est avec la création des premiers clubs au début du XXe siècle que commence son élevage "raisonné".

Le chien de montagne a une existence officielle plus ancienne, puisqu'il est évoqué déjà par Gaston Phébus au Moyen Âge, que le Duc du Maine l'introduit à la cour de Louis XIV, et que sa beauté et sa noblesse le font adopter par l'aristocratie et, plus tard, par ceux qui veulent un chien qui orne dignement leur parc, et le protège. Car cette " star " est aussi un gardien, un protecteur, d'abord du bétail en butte au loup et à l'ours, mais aussi des fermes et des châteaux. Plus près de nous le feuilleton "Belle et Sébastien" fait découvrir à la France entière que c'est aussi un compagnon fidèle pour les enfants, un chien complet en somme!

Le Chien de Berger Catalan (Gos d'Atura Català)

et

le Mâtin des Pyrénées (Mastin del Pirineo ou Mostin) sont deux races espagnoles très anciennes qui ont eu des parcours étonnamment parallèles.

C'est vers les années 1970 que ces races négligées ont été redécouvertes et que de très sérieux efforts leur ont rendu le lustre qu'elles avaient perdu.
La bonne fée du Gos d'Atura Català se nomme Evaristo Sannllehi Piera, celle du Mostin, Rafael Malo Alcrudo. Sous leur direction avisée ces deux races ont reconquis la cynophilie espagnole où elles enregistrent de nombreuses naissances, de nombreux éleveurs réunis dans deux clubs dynamiques. En France elles ne sont connues que depuis peu, c'est M. Calendrin qui a le plus œuvré à l'introduction du Gos d'Atura Català, et M. Bécuwe qui a amené le Mâtin. Les éleveurs sont peu nombreux, mais très motivés, ils n'hésitent pas à traverser la France et l'Espagne pour aller chercher des étalons ou des chiots, vont se confronter à leurs confrères espagnols lors des "monograficas" (expositions nationales d'élevage annuelles), et ils font honneur à leurs races, et au club qui les structure depuis 1986.

La R.A.C.P. regroupe près de 1000 adhérents en France et à l'étranger jusqu'en Australie et au Japon, en Afrique et en Amérique. La plupart de ses éleveurs sont des amateurs au sens noble du terme. Ils placent la qualité de leurs produits au-dessus de la rentabilité. Leur faire confiance, c'est déjà se donner des chances supplémentaires d'être-bien servi dans le choix de son chiot.

Notre association (régie par la loi de 1901) a pour but le maintien et l'amélioration des races pyrénéennes. Aidez-nous à poursuivre cette entreprise ancienne et nécessaire en adhérant à notre club. Moyennant une cotisation modique, vous recevrez un bulletin trimestriel très abondamment illustré de photos et riche de toutes sortes d'informations.